Article image

Benoit Bourdeau DekHockey Town

Publié le 6 mai 2016

158

lecteurs

2

Commentaires

La formule des séries est-elle vraiment adéquate?

La fin de saison automne-hiver se termine pour laisser place à la saison d’été. Cela veut dire que les séries éliminatoires commencent.

J’ai le même questionnement depuis des années : comment fabrique-t-on la formule des séries? Est-elle adéquate?

Ne serait-ce pas logique que le classement cumulatif de la saison influence l’adversaire des premiers matchs? Est-ce normal que deux équipes à la fiche presque identique s’affrontent dès le premier tour?

Vous allez me dire que le premier match n’a aucune importance puisque ça ne fait que déterminer si vous affrontez l’équipe gagnante ou perdante d’une autre série.

Sans oublier que plusieurs pensent encore qu'il y a deux matchs garantis en série, ce qui est faux. Désormais, des équipes de bas classement jouent un match suicide. Les perdants se retrouvent en vacances.

Depuis des années, je trouve que cette logique ne tient pas la route. Les dix premières équipes au classement devraient affronter les dix dernières. Pour éviter un trop grand débalancement des forces, la première équipe au classement général pourrait affronter l’équipe la plus forte du top 10 en bas classement.

Pour les visuels, voici un exemple d'un tableau des séries d’une catégorie possédant trente équipes :

1 vs 21
2 vs 22
3 vs 23
4 vs 24
5 vs 25
6 vs 26
7 vs 27
8 vs 28
9 vs 28
10 vs 30
11 vs 16
12 vs 17
13 vs 18
14 vs 19
15 vs 20

Dans un souci de permettre aux équipes moins fortes d'avoir une chance de gagner, les équipes de premières places n'affronteraient pas les dernières positions, mais juste un peu plus haut, donc un peu plus fort. Les équipes du top 10, s'il n'y a pas de surprise, ne devrait s'affronter qu'aux huitièmes ou les quarts de finale. Là, c'est tout mêlé, c'est à ne rien y comprendre!

2

À lire également

Gestion de ligues sportives

Rejoint le réseau WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer
article image