Article image

Benoit Bourdeau DekHockey Town

Publié le 22 mai 2016

463

lecteurs

0

Commentaires

Les balles de dekhockey

Pour celles et ceux qui l'ignorent, il existe plusieurs couleurs de balles à utiliser selon la température. Je vous propose un petit récapitulatif.

Les soirs de la semaine passée, le thermomètre oscillait autour de 0°C. Le bruit de l’impact des balles roses frappées par les lames des bâtons, sur la bande ou sur les jambières donnait illusion de jouer avec une roche. Pendant le match, une balle s’est même fendue en deux. Pas une fissure, deux morceaux distincts.

La plupart des joueurs savait que nous ne jouions pas avec la bonne balle, mais le pro-shop ne vendait pas de balles jaunes. Ce match m’a convaincu de faire une petite mise à jour des balles à utiliser à l’extérieur.

À l'intérieur, ce n'est pas compliqué, il faut la balle rose.

Pour les surfaces extérieures, je vous propose un petit guide utile autant pour les ligues, les arbitres et les joueurs.

Balle jaune

La balle jaune est plus molle que les autres et elle durcit avec le froid. C’est la balle idéale pour les températures proche du point de congélation. C’est la couleur à prévilégier pour jouer à 10°C et moins. Personnellement, en plus de dix ans de dekhockey, j'ai joué avec cette balle uniquement à Beauport et une seule fois et ça fait plusieurs années! Il ne l’utilise peut-être plus.

Balle rose

C'est la balle la plus populaire! La meilleure balle pour jouer à l’intérieur et dans les gymnases. À l’extérieur, elle devrait être utilisée quand ce n’est pas assez froid ou assez chaud pour jouer avec la jaune ou la orange. Selon les spécifications du fabricant, c’est la balle à choisir entre 15°C et 20° ou lorsque le temps est plus frais, sans humidité accablante ou soleil frappant. Le soleil et l’action ramollit la balle et elle colle plus à la surface rendant les manœuvres plus difficiles.

Balle orange

Dès que la température dépasse 20°C, les équipes devraient opter pour la balle orange. Elle est assez dure donc pendant le jeu, la chaleur et l’action la rend plus molle, mais pas autant que la rose ce qui affecte moins le jeu. C’est la balle la plus utilisée lors des journées de grande chaleur.

Balle rouge

Je n’ai jamais vu cette balle. Autant en jeu qu’en magasin. Elle est offerte en ligne et je serai très curieux de voir si elle permet de garder la rapidité du jeu par grande chaleur mieux que la balle orange comme le site le spécifie. Si un joueur a déjà joué avec, j'aimerais bien avoir son appréciation.

Les centres de la ville de Québec et aux alentours privilégient la marque D-Gel. Mylec semble maintenant un peu plus marginalisé. Malgré cela, même si D-Gel propose une balle jaune pour les temps froid, je ne l’ai jamais vu.

J'ai lu que Mylec insère un liquide dans la balle pour éviter les rebonds le plus que possible.

J'insiste sur l'importance de jouer avec la bonne balle selon la température. Ceci améliorerait la partie et on aurait moins peur de recevoir la balle sur soi.

0

À lire également

Gestion de ligues sportives

Rejoint le réseau WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer
article image