Article image

Benoit Bourdeau DekHockey Town

Publié le 12 août 2016

385

lecteurs

0

Commentaires

Et si le dekhockey devenait une discipline olympique?

Ce sont les jeux de Rio et plusieurs disciplines olympiques, que je qualifie de louches, sont présentes pour l'obtention des médailles. Rêvons un peu : pourquoi le dekhockey n'aurait-il pas sa place?

Est-ce que vous regardez les jeux olympiques? Je ne suis pas un mordu des olympiques et les jeux d’été m’interpellent pas mal moins que ceux d’hiver. De plus, le Canada performe toujours moins aux jeux d’été donc c’est moins stimulant de regarder nos athlètes.

Si vous les avez regardé, avez-vous eu l’occasion de regarder un match de hockey sur gazon? Ces joueurs accroupis qui jouent avec un bâton de hockey pee-wee sur un terrain détrempé et essayant de compter un but. Je suis tombé par hasard sur un match du Canada et en plus d’être plate à voir, nos joueurs n'étaient pas de tailles.

Je suis sûr que vous avez deviné la question que je me suis posée : est-ce qu’un jour, le dekhockey pourrait devenir un sport olympique?

Ne riez pas et regardons ça froidement!

Êtes-vous vraiment passionné par le tir du disque? Et le retour du golf après plus de cent ans d’absence, est-ce que cela vous redonne le goût de regarder assidûment Rio 2016? Quand je regarde le golf, je m’endors presque toujours sur mon divan, alors même si ce sport est revenu, l’adrénaline ne circulera pas plus dans mes veines si je regarde la compétition.

Le dekhockey commence à gagner des adeptes partout sur le globe. C'est un sport qui allie rapidité, intensité, stratégie et dextérité. Vous n’avez qu’à consulter la liste des membres de la ISBHF pour vous convaincre qu’il y aura sûrement des athlètes de haut niveau, meilleurs que ceux auxquels vous pensez présentement, qui pourraient donner un spectacle très intéressant.

Depuis quelques années, sur RDS 2, hockeyqc.ca a commencé à diffuser les matchs des équipes de leurs centres partenaires ainsi que son tournoi majeur à Charlevoix. L’idée est excellente, mais je la trouve trop promotionnelle. On discute avec les propriétaires et les gérants des centres affiliés, il y a des interviews avec les joueurs et les joueuses et pour une émission de trente minutes, dont huit minutes de publicités, on voit 4-5 minutes d’un match dont les extraits ont été sélectionnés. Cet aspect est décevant.

Pour les olympiques, si le ping pong, le golf, le hockey sur gazon, le tir du disque ou du javelot sont des disciplines olympiques et qu’ils sont diffusés à la télévision de plusieurs pays, pourquoi le dekhockey ne le deviendrait-il pas? Ce n'est pas l'action qui manquerait!

0

À lire également

Gestion de ligues sportives

Rejoint le réseau WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer
article image