Article image

Benoit Bourdeau DekHockey Town

Publié le 20 décembre 2016

230

lecteurs

0

Commentaires

Petite liste des infractions ou situations négligées

Avec les années, j’ai remarqué que certaines infractions ne sont plus ou n’ont jamais été appelées par les arbitres. J’ignore si c’est ainsi partout en province, mais voici quelques exemples d’infractions ou situations ignorées la plupart du temps par les officiels.

Les trois secondes derrière son but

Derrière votre but, entre les deux lignes désignées à cet effet, il y a un délai de trois secondes qui, s’il est dépassé, fait perdre la balle à l’équipe. La balle est remise à l’adversaire pour une reprise du jeu à la ligne du milieu. Dès qu’un joueur de l’équipe s’arrête derrière son but, un arbitre doit commencer immédiatement le décompte de trois secondes.

Je ne compte plus le nombre de matchs où les deux officiels omettaient ce compte à rebours. On dirait qu’ils ont recommencé à le faire tout récemment et c’est tant mieux, c’est le règlement.

Changement illégal

Dépendamment du centre, quand un joueur veut changer, il doit toucher la bande avec sa main ou son bâton avant qu’un joueur sur le banc embarque sur la surface.

Je le dis souvent à mes joueurs quand je remarque ce fait. J’ai l’impression que c’est mon avertissement qui fait que l’arbitre devient attentif à nos changements.

J’attends toujours que mon joueur touche à la bande avant de sauter sur la surface et quelquefois je pourrais omettre de le faire lorsque l’action est à l'opposé du banc de mon équipe.

Ici, il y a un manque de constance, mais l’officiel ne peut pas avoir les yeux partout.

Commencer le jeu avant le sifflet de l’arbitre


Cette infraction est commise par les débutants, les remplaçants ou ceux qui en sont à leur première saison.

L’arbitre devrait alors avertir le joueur fautif et si l’infraction survient une deuxième fois, l’équipe en possession de la balle devrait la perdre au profit de l’adversaire. Ce dernier commencerait alors à la ligne du centre dans la zone adverse. J’ignore si ce règlement a été supprimé, car je l’ai déjà lu dans le livre des règlements mais jamais il a été appliqué lors d’un match.

Cela arrive rarement, mais quand c’est le cas, deux fois de surcroît, il faudrait faire perdre la balle à l’équipe fautive.

Punition pour bâton élevé sur le masque du gardien de but


Vous savez qu’un bâton élevé est une punition d’une minute et si ça touche le casque, c’est deux minutes. Des gardiens me mentionnent qu’à aucune occasion l’arbitre a appelé une pénalité quand le geste était posé sur eux.

Fait cocasse : j'ai été témoin d'un appel pour bâton élevé par le gardien alors que celui-ci effectuait un arrêt. Douteux comme décision!

Les gardiens devraient aussi être protégés des bâtons élevés. Quand cela touche à leur casque, il devrait y avoir deux minutes de pénalité.

Arbitrer n’est pas facile, j’en conviens. Je l’ai essayé pour le fun dans une ligue avec des amis lors d’un tournoi et ce n’est pas évident de voir toutes les infractions. Si tu en manques une, on te crie après, surtout qu'à ce tournoi, la ligne de hors-jeu était en fonction. La proximité avec les joueurs, parce que ce sont des amis, fait qu’ils ont la réplique et l’intolérance plus facile.

Pour un arbitre régulier, ce qu’on demande, outre l’application du règlement de façon impartial pour les deux équipes, est une certaine constance dans ses appels. Nous acceptons qu'il ne peut tout voir et tout appeler.

0

À lire également

Gestion de ligues sportives

Rejoint le réseau WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer
article image