Article image

Christophe Perreault 25Stanley.com

Publié le 2 décembre 2018

1

lecteurs

0

Commentaires

Nikita Scherbak réclamé par les Kings

Pour la deuxième fois de la saison, le Canadien a perdu un attaquant au ballottage. Après Jacob de la Rose à Detroit, c’est au tour de Nikita Scherbak de prendre la route de Los Angeles. Ce dernier n’avait pas encore joué de match dans la LNH cette saison et il n’avait qu’un but en cinq parties avec le Rocket de Laval, donc il ne dominait pas là-bas non plus.

Les Kings étaient la première équipe à parler au ballottage puisqu’ils sont derniers au classement, donc c’est possible que d’autres équipes aient été intéressées. Au cours de sa carrière, il a joué 29 matchs pour le Tricolore pendant lesquels il a récolté cinq buts et deux passes. Un de ces matchs avait été contre les Kings, mais ce n’est pas là qu’il avait prouvé sa valeur puisqu’il n’avait même pas joué cinq minutes lors de cette partie.

C’est certainement décevant de perdre un choix de première ronde pour rien, d’autant plus qu’il a été choisi tout juste après David Pastrnak, qui explose chez les Bruins, mais c’était évident que Nikita Scherbak n’avait pas de place à long terme avec l’équipe et que ça ne servait à rien de le garder dans l’alignement pour le faire poiroter. Après tout, on est en décembre et il n’avait pas encore joué. Techniquement, il a été sur la liste des blessés, mais même sans ça, il aurait eu de la difficulté à percer l’alignement alors que Claude Julien a une idée bien en tête de sa quatrième ligne qui ne cadre pas avec son style de jeu.

À Los Angeles, il ne va pas seulement rejoindre la pire équipe de la ligue, mais aussi celle qui marque le moins de buts depuis le début de la saison (à peine deux par match). Les Kings lui donneront donc une chance de prouver qu’il peut créer de l’attaque à ce niveau. Ceci étant dit, il devra aussi être responsable défensivement puisque Willie Desjardins utilise Ilya Kovalchuk sur la quatrième ligne à cause de ses lacunes défensives. Si le coach est prêt à faire ça à Kovalchuk, Scherbak n’est pas à l’abri.


0

Gestion de ligues sportives

Rejoint le réseau WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer

Articles populaires

article image