Article image

Calem Burger 25Stanley.com

Publié le 19 décembre 2018

2

lecteurs

0

Commentaires

Alex Galchenyuk refuse de parler aux médias montréalais

Le Canadien amorce un périple de 6 matchs dans l’Ouest puis dans le Sud des États-Unis.

Cette séquence commence avec un match face à l’Avalanche ce soir. Demain, le tricolore rendra visite aux Coyotes de l’Arizona.

En prévision de ces retrouvailles entre le CH et Alex Galchenyuk, plusieurs médias montréalais avaient demandé de pouvoir réaliser une entrevue avec Galcnehyuk.

Chantal Machabée a même raconté sur les ondes du 91,9 Sports qu’elle avait volontairement accepté de rater le match d’aujourd’hui afin de se rendre plus tôt à Glendale spécialement pour parler à l’ex-attaquant du Canadien.

 

Galchenyuk pose un lapin

Mardi, les Coyotes recevaient les Islanders et pour l’occasion, Chantal Machabée et plusieurs de ses collègues montréalais ont assisté au match. Après la rencontre, que les Coyotes ont perdue par la marque de 3-1, Galchenyuk a toutefois refusé de leur parler, bien qu’il avait préalablement accepté de leur accorder des entrevues.

Les insuccès de Galchenyuk en Arizona

Il faut dire qu’Alex Galchenyuk ne venait pas nécessairement de connaître sa meilleure performance. L’attaquant a terminé sa soirée de travail avec aucun point et un différentiel de moins 2.

Cette performance n’est malheureusement pas une contre-performance exceptionnelle, mais plutôt une tendance.

À ses 5 plus récents matchs, Galchenyuk a obtenu un seul point et a cumulé un différentiel de moins 6 durant cette période. Avec un total de 8 tirs lors de ces 5 rencontres, on ne peut pas dire non plus qu’il bombarde le filet adverse.

En 23 matchs cette saison, Alex Galchenyuk a inscrit 3 buts et 8 passes. Son différentiel depuis le début de la saison est de moins 7.

 

Un échange à l’avantage du Canadien

En contrepartie, est en feu avec le CH. L’ex-joueur des Coyotes est le meilleur attaquant du tricolore depuis le début de la saison. Il a récolté 33 points, dont 14 buts, en 34 rencontres jusqu’ici. Il ne lui manque que 19 points pour égaler sa plus grande récolte offensive en carrière. Pour ce qui est des buts, il n’a qu’à trouver le fond du filet encore 5 fois pour dépasser son plus haut sommet personnel.

On peut donc comprendre la réticence d’Alex Galchenyuk de parler aux médias montréalais. Clairement, les questions ne seront pas à son avantage, puisque pour le moment, Marc Bergevin a remporté cet échange haut la main.

D’ailleurs, Jonathan Bernier du Journal de Montréal a révélé à l’équipe de «Du Sport Le Matin», du 91,9 Sports, que la direction des Coyotes ne souhaite pas parler de cette transaction.

Le journaliste avait demandé à parler avec un représentant de l’état-major de la formation de l’Arizona à propos de l’échange Domi-Galchenyuk. Il a toutefois essuyé un refus. Les Coyotes se sont contentés de lui transmettre une très courte déclaration officielle dans laquelle l’organisation affirmait simplement qu’elle était heureuse de compter Alex Galchenyuk parmi sa formation.

 

 


0

Gestion de ligues sportives

Rejoint le réseau WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer
article image