Article image

Christophe Perreault 25Stanley.com

Publié le 6 février 2019

2

lecteurs

0

Commentaires

Les Prédateurs font l’acquisition de Brian Boyle

Les acheteurs ne veulent plus attendre à la date limite pour ajouter à leur équipe. En devançant un peu leur acquisition, ils limitent l’inconnu de cette dernière journée folle, mais ils en obtiennent aussi plus pour leur argent puisqu’ils ont le joueur plus longtemps et ce dernier a plus de temps pour s’adapter à sa nouvelle situation, ce qui lui donne plus de chances de contribuer.

Brian Boyle avait d’ailleurs été assez ouvert par rapport à son échange aux Leafs où le système lui convenait plus ou moins. Il n’avait pas vraiment aimé l’expérience puisqu’il n’avait pas eu le temps de s’adapter, mais cette fois-ci, les Devils lui ont donné plus de temps alors qu’ils l’ont déjà échangé aux Prédateurs de Nashville. En retour, ils mettent la main sur le choix de deuxième ronde des Preds en 2019.

C’est une destination qui lui convenait visiblement puisqu’elle n’était pas sur sa liste de huit équipes auxquelles il n’aurait pas accepté une transaction. Là-bas, il remplacera plus ou moins Austin Watson, dont les problèmes hors-glace risquent de le rendre non-disponible pour la poussée en séries des Prédateurs. En Boyle, ils vont chercher un gars qui peut aider dans le bas de l’alignement, mais qui apporte aussi sa propre expérience en séries ainsi que sa présence dans un vestiaire, qui est habituellement appréciée.

Il a un impact de 2,55 M$ sur la masse salariale et il a 19 points cette saison, dont 13 buts. Ce n’est pas un gars qui va devenir un héros pour Nashville, mais il aide leur profondeur à l’attaque et pour une équipe qui avait carrément été attaquée par les blessures lorsqu’elle s’était rendue en finale de la Coupe Stanley, c’est un aspect non-négligeable.


0

Gestion de ligues sportives

Rejoint le réseau WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer
article image