Article image

Calem Burger 25Stanley.com

Publié le 7 février 2019

2

lecteurs

0

Commentaires

Les 10 ans du film «The Blind Side»

La force d’un bon film sportif, c’est de rallier les spectateurs de tous les horizons, même ceux qui ne sont pas de grands amateurs de sports.

C’est le cas du film «The Blind Side». Il faut dire que le long-métrage avait une excellente matière première à travailler : l’histoire particulièrement inspirante de Michael Oher et la famille qui l’a adopté.

THE BLIND SIDE
Sorti en 2009
Produit par Warner Bros. Pictures
Réalisé par John Lee Hancock
Mettant en vedette : Sandra Bullock, Quinton Aaron et Kathy Bates
Budget : 29 millions
Recettes : 309 millions
Synopsis : Le parcours inspirant du joueur de ligne offensive Michael Oher

Une histoire émouvante

Le long-métrage retrace le contexte familial et social difficile dans lequel Michael Oher a grandi. Le jeune colosse n’a pas eu les éléments nécessaires pour l’aider à réussir dans la vie.

Le tout a changé lorsqu’il a été adopté par la famille Tuohy. Ce dernier a quitté son quartier défavorisé pour vivre dans un environnement luxueux et privilégié.

Là-bas, il a pu se concentrer sur le football et les études, grâce notamment à une tutrice engagée pour l’aider à rattraper son parcours scolaire.

 

Un succès populaire et critique

Le film a connu un immense succès. En salles, il a encaissé des recettes de plus de 300 millions, avec un budget de seulement 29 millions, ce qui est bien peu pour un film hollywoodien. Quand on parle de recettes dix fois plus élevées que le coût de production, on peut affirmer que «The Blind Side» a été très rentable.

La plupart des critiques ont aussi applaudi ce film, qui a d’ailleurs reçu plusieurs prix, dont celui de meilleur film sportif au Gala des prix ESPY.

Le long-métrage a également été en nomination dans la catégorie du «meilleur film» aux Oscars. Sandra Bullock a quant à elle reçu l’Oscar de la meilleure actrice, en plus de plusieurs prix dans d’autres galas d’importance.

 

Un changement réciproque

C’est la réciprocité de la relation entre Michael Oher qui fait la force de ce film. Comme le dit le personnage de Sandra Bullock, sa propre vie est autant transformée que celle du jeune homme à partir du moment où il vient vivre chez la famille Tuohy.

Cette scène, sans doute l’une des meilleures du film, illustre parfaitement ce principe.


0

Gestion de ligues sportives

Gère ta ligue sur WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer

Articles populaires

article image