Article image

Calem Burger 25Stanley.com

Publié le 11 février 2019

8

lecteurs

0

Commentaires

Le film «Invictus» célèbre ses 10 ans

Lorsqu’on parle d’un «sport national», on pense au hockey. On pense à la passion qu’il suscite au Canada, d’un océan à l’autre. Ici, il s’agit d’un loisir, d’un divertissement pour lequel les Canadiens ont beaucoup d’amour.

Pourtant, un sport national peu aussi avoir le pouvoir de rallier les citoyens d’un pays, peu importe leurs origines, leur statut social ou leur couleur de peau. C’est ce que raconte l’excellent film «Invictus».

INVICTUS
Sorti en 2009
Produit par Warner Bros. Pictures
Réalisé par Clint Eastwood
Mettant en vedette : Morgan Freeman et Matt Damon
Budget : 60 millions
Recettes : 122 millions
Synopsis : Le président sud-africain Nelson Mandela veut unifier son pays grâce au rugby

La politique et le sport

En 1995, l’Afrique du Sud reçoit la Coupe du monde de rugby. Alors qu’il vient d’être élue président, Nelson Mandela  souhaite réconcilier la majorité noire et la minorité blanche qui a soumis le reste du pays pendant plusieurs décennies.

Plutôt que de contre-balancer les effets néfastes de l’apartheid, Mandela veut amener le peuple sud-africain à pardonner à ses anciens tortionnaires. Il mise alors sur l’équipe nationale de rugby, presque entièrement composée de joueurs blancs pour insuffler un sentiment d’unité nationale.

«Invictus» réussit à nous intéresser à l’histoire et la politique sud-africaines ainsi que le rugby, trois thématiques que nous ne sommes pas habitués de voir au cinéma.

 

Une performance magnifique de Morgan Freeman

Interpréter Nelson Mandela n’est certainement pas une mince affaire. On parle d’un homme d’État plus grand que nature, qui a marqué l’histoire par sa volonté, sa bienveillance et sa sagesse.

Qui aurait pu relever ce défi mieux que Morgan Freeman. L’acteur de grand talent réussit à nous faire croire pendant un peu plus de deux heures qu’il est Mandela. Il a remporté quelques prix pour son interprétation, mais n’a pas reçu l’Oscar du meilleur acteur. Il l’aurait pourtant amplement mérité.

 

Matt Damon n’est pas en reste

La performance de Morgan Freeman nous fait presque oublier que Matt Damon est lui aussi dans le film. Pourtant l’acteur s’en tire très bien dans le rôle du capitaine de l’équipe de rugby.

Impressionné par ses rencontres avec Mandela, Francois Pienaar se laisser séduire par la vision du président et comprend qu’il a son rôle à jouer dans l’unification du peuple sud-africain.

 


0

Gestion de ligues sportives

Gère ta ligue sur WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer

Articles populaires

article image