Article image

Calem Burger 25Stanley.com

Publié le 12 juin 2019

9

lecteurs

0

Commentaires

Coupe du monde de soccer féminin: les États-Unis humilient la Thaïlande

Les Américaines disputaient mardi leur premier match à la Coupe du monde de soccer féminin. Les Championnes en titre faisaient face à la Thaïlande.

Non seulement ça a été une rencontre à sens unique, mais en plus les États-Unis ont marqué pas moins de 13 buts, contre aucun pour les Thaïlandaises. À titre comparatif, la formation masculine américaine a inscrit un total de 12 buts… lors des 4 dernières éditions du Mondial!

La formation américaine a terminé le match avec un temps de possession de 73%, 40 tirs dont 20 cadrés. De son côté, l’équipe de la Thaïlande a cadré ses deux seuls tirs du match.

Les Américaines ont réussi 83% de leurs passes, contre 52% pour les Thaïlandaises.

Bref, ça a été un massacre.

 

Célébration excessives

Le score était déjà de 8-0 lorsque la milieu de terrain Megan Rapinoe a fait bouger les cordages à la 79e minute. La joueuse américaine s’est alors mise à célébrer son but sans retenue.

À elle seule, l’attaquante Alex Morgan a inscrit 5 buts. La joueuse et ses coéquipières ne se sont pas gênées pour célébrer son quatrième filet qui portait le score à 10-0.

Ce comportement a soulevé l’ire de plusieurs internautes, qui ont trouvé déplacée l’attitude des joueuses américaines. À TSN, l’ex-joueuse de la formation canadienne Kaylyn Kyle n’a pas caché son indignation face à ce comportement.

 

Sexisme ou respect?

Devant les nombreuses critiques de l’équipe américaine, plusieurs voix se sont élevées et ont crié au sexisme. Plusieurs croient que si c’était une équipe d’hommes qui avait célébré ainsi, on n’aurait pas eu droit aux mêmes commentaires.

Pourtant, il ne s’agit pas de limiter le nombre de buts ou d’empêcher les joueuses de s’exprimer sur le terrain. L’enjeu, c’est plutôt le respect de l’adversaire. Il ne faut pas oublier qu’un tournoi comme la Coupe du Monde, c’est d’abord un affrontement entre êtres humains et entre nations.

Il faut se mettre dans la peau des joueuses thaïlandaises, mais également des partisans et partisanes de cette formation. Le sport est un jeu; c’est correct de battre une autre équipe 10-0 ou 13-0. Sauf que peu importe le niveau de domination, ça n’excuse pas un manque de classe comme celui affiché par les joueuses américaines.

Lorsque le pointage est de 9-0, pourquoi célébrer comme si on venait de marquer le but qui fait la différence dans les arrêts de jeu? C’est une démonstration de joie démesurée et irrespectueuse pour l’équipe adverse. Il ne s’agit pas de bouder son plaisir, il s’agit de gagner dans l’humilité.

C’est un principe qui s’applique peu importe la discipline et peu importe le genre des athlètes.

 


0

Gestion de ligues sportives

Gère ta ligue sur WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer

Articles populaires

article image