Article image

Calem Burger 25Stanley.com

Publié le 26 juillet 2019

6

lecteurs

0

Commentaires

Le cœur d’Andrew Shaw était à Chicago lorsqu’il jouait pour le Canadien

Andrew Shaw rentre à la maison. C’est vraiment le sentiment qui semble habiter le joueur de 28 ans qui a été échangé aux Blackhawks par le Canadien le 30 juin dernier.

L’Ontarien a été repêché par Chicago en 2011. Il y a disputé 5 saisons avant d’être transigé au CH en 2016. L’attaquant n’a pas connu un vilain séjour à Montréal, récoltant 96 points en 182 rencontres dans l’uniforme bleu-blanc-rouge.

 

Le cordon qui n’a jamais été coupé

Pourtant, dans une entrevue accordée au Chicago Tribune, Shaw affirme que son cœur n’a jamais vraiment jamais quitté les Blackhawks. Ses coéquipiers chez le tricolore le taquinaient d’ailleurs régulièrement à ce sujet, l’invitant à «couper le cordon».

Néanmoins, l’athlète de 28 ans affirme ne jamais avoir réussi à oublier Chicago. Il dit d’ailleurs avoir été particulièrement heureux lorsqu’il a appris il y a un mois qu’il retournait au sein de l’organisation des Blackhawks. Andrew Shaw raconte qu’il espérait que ça arrive un jour, sans jamais vraiment y croire.

En 2016, les Blackhawks étaient coincés sur le plan salarial. Ils ont donc sacrifié Shaw en l’envoyant à Montréal contre deux choix de second tour. L’un de ces choix a d’ailleurs permis aux Hawks de sélectionner Alex DeBrincat. Joel Quenneville, qui était alors l’entraîneur des Blackhawks, avait déclaré que Shaw était un joueur irremplaçable. Le joueur en question affirme ne pas avoir oublié ce compliment.

 

Un nouveau Shaw

Andrew Shaw juge qu’il est un joueur différent que lorsqu’il a quitté Chicago il y a trois ans. Il est maintenant marié, a un enfant et estime avoir gagné en maturité. Il assure toutefois que son style sur la patinoire n’a pas changé.

Il promet d’être combatif sur la glace, de répliquer lorsque l’autre équipe attaque l’un de ses coéquipiers. Il affirme être particulièrement inspiré lorsqu’il voit un joueur de son équipe bloquer un lancer, effectuer une mise en échec ou se placer devant le filet pour marquer un but.

Si Shaw se dit heureux de retourner chez les Blackhawks, il réalisera vite qu’il ne reste plus beaucoup de joueurs avec qui il a joué lors de son premier séjour à Chicago. Seulement 6 d’entre eux sont toujours avec les Hawks : Jonathan Toews, Patrick Kane, Duncan Keith, Brent Seabrook, Corey Crawford et Erik Gustafsson.


0

Gestion de ligues sportives

Gère ta ligue sur WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer

Articles populaires

article image