Article image

Calem Burger 25Stanley.com

Publié le 9 octobre 2019

10

lecteurs

0

Commentaires

La LHJMQ veut ramener un club en Montérégie

Depuis le départ des Prédateurs de Granby en 1997, la LHJMQ ne compte aucune équipe en Montérégie.

Or, selon Alexandre Pratt, de La Presse, le circuit Courteau souhaite ardemment ramener une équipe dans cette région.

Dans une entrevue que lui a accordé Gilles Courteau, ce dernier a confirmé qu’il avait un intérêt marqué pour la Rive-Sud de Montréal. On parle ici de la Rive-Sud au sens large, soit de Vaudreuil à Saint-Hyacinthe.

Le problème, c’est que c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire.

En effet, la LHJMQ a trois conditions pour implanter une nouvelle équipe en Montérégie: un aréna d’au moins 5000 places, un accès facile à l’amphithéâtre (transport en commun) et la présence d’écoles anglaises et françaises à proximité.

 

Les arénas du Québec

Si quelques villes ont un réseau de transport en commun adéquat et au moins une école en anglais, c’est la taille de l’aréna qui pose problème. Aucune municipalité de la Montérégie n’a actuellement un aréna de 5000 places ou plus. Et la construction d’une telle infrastructure représente une dépense de plusieurs dizaines de millions de dollars.

Gills Courteau dénote d’ailleurs qu’en matière d’arénas neufs, le Québec fait piètre figure à côté des autres provinces canadiennes.

L’an dernier, le commissaire de la LHJMQ a fait le tour des équipes de la ligue. Lorsqu’il s’est rendu dans les Maritimes, il a indiqué aux formations quelles améliorations devaient être apportées. Or, les équipes de l’Atlantique ont rapidement procédé aux changements demandés, ce qui est loin d’être le cas pour le reste des formations de la LHJMQ.

 

Expansion en Nouvelle-Angleterre

Depuis plusieurs années, on entend parler d’un projet d’expansion de la LHJMQ en Nouvelle-Angleterre.

Gilles Courteau affirme avoir eu des discussions avec la ville de Manchester au New Hampshire. Il a soumis à la municipalité quelques conditions et attend qu’elle lui revienne.

Le commissaire de la LHJMQ souhaiterait implanter deux formations dans le nord-est des États-Unis. Il n’a pas révélé quelle autre ville était considérée.

 

Via Alexandre Pratt / La Presse

 


0

Gestion de ligues sportives

Gère ta ligue sur WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer

Articles populaires

article image