Article image

Calem Burger 25Stanley.com

Publié le 17 décembre 2019

11

lecteurs

0

Commentaires

La rencontre qui a changé la donne pour Ryan Poehling

Après un premier match dans la LNH qui a laissé une forte impression en avril dernier, Ryan Poehling a dû effectuer un pas de recul cette saison.

Le joueur de 20 ans a subi une commotion en fin de camp d’entraînement, ce qui a définitivement mis fin à son rêve de débuter la campagne à Montréal.

Une fois rétabli, le choix de première ronde du CH en 2017 a donc rejoint le Rocket de Laval.

 

Rencontre au sommet

À la fin du mois de novembre, le directeur général adjoint Scott Mellanby a suggéré à Marc Bergevin que les deux hommes aillent rencontrer Poehling.

Ils se sont donc rendus dans les bureaux de la Place Bell où ils ont convoqué l’attaquant américain. Bergevin et Mellanby lui ont dit de ne pas se mettre trop de pression. Après tout, certains joueurs ont besoin de quelques saisons dans la Ligue américaine avant de voir leur carrière décoller dans la LNH. Les deux dirigeants du CH ont évoqué l’exemple de Tomas Plekanec qui a passé trois saisons avec le club-école du Canadien avant d’éclore.

Max Bergevin aurait dit à Poehling que l’important n’était le temps que ça prendrait pour qu’il s’établisse dans la Ligue nationale, mais plutôt la manière de le faire. En sommet, Bergevin et Mellanby lui ont conseillé de relaxer, de jouer, de s’amuser et qu’un rappel finirait par survenir.

 

Un nouveau Poehling

C’est après cette rencontre que les choses auraient commencé à mieux aller pour Poehling.

L’attaquant de 20 ans a en effet inscrit six points en cinq matchs avec le Rocket depuis le 30 novembre.

Il a ensuite été rappelé par le Canadien et a accompagné le club dans son long voyage de sept matchs à l’étranger. Ce périple débute ce soir face aux Canucks à Vancouver.

Cette séquence sur les patinoires adverses sera déterminante pour le tricolore. La troupe de Claude Julien reviendra au Centre Bell le 2 janvier. Elle pourrait rentrer à la maison en position avantageuse au classement ou à l’extérieur du portrait des séries.

Ce voyage sera certainement l’occasion pour Ryan Poehling de faire valoir son talent et de se mériter une place avec le CH pour le reste de la saison.

 

Bergevin ne déroge pas du plan

Lundi, Marc Bergevin a d’ailleurs confirmé qu’il n’était pas question de modifier son approche. Le directeur général du Canadien souhaite plus que jamais miser sur la jeunesse, le repêchage et le développement.

Il refuse de penser qu’une transaction majeure serait la solution pour aider l’équipe à se rapprocher de la Coupe Stanley. Selon Bergevin, il n’y a aucun joueur dans la LNH qui pourrait s’amener à Montréal et qui assurerait au tricolore de se qualifier pour les séries. De plus, le prix exigé pour amener un joueur d’impact est beaucoup trop élevé aux yeux de Bergevin.

 

Via Sean Gordon / The Athletic


0

Gestion de ligues sportives

Gère ta ligue sur WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer

Articles populaires

article image