Article image

Christophe Perreault 25Stanley.com

Publié le 13 février 2020

0

lecteurs

0

Commentaires

Le Rocket offre la première ronde des séries avec les billets de saison

Il y a quelques semaines, j’écrivais que la course aux séries à suivre pour les partisans montréalais était celle du Rocket. Laval est présentement à égalité au quatrième rang de la division Nord, qui est le dernier donnant accès aux séries dans cette division. Techniquement, ils sont au sixième échelon parce qu’ils ont joué un match de plus que Toronto et que Syracuse a plus de victoires en temps réglementaire, mais c’est clair qu’ils sont au cœur de la course aux séries.

Si l’on se fie au département marketing du Rocket, l’équipe aime ses chances de se classer pour ce tournoi printanier. En effet, c’est présentement le temps des renouvellements des billets de saison et les séries 2020 sont un des incitatifs offerts afin de sécuriser un abonnement de saison 2020-2021.

L’équipe a lancé une promotion récemment : ceux qui achètent un abonnement de saison complet avant le 15 mars auront droit à la première ronde des séries de 2020. Disons que ce n’est pas le genre d’incitatif qu’une équipe dans le fond de classement peut faire.

Avec l’arrivée des Kotkaniemi, Poehling, Fleury, les séries s’annoncent excitantes à Laval et de toute évidence, le département marketing du Rocket veut profiter de cette attention pour créer des fans à plus long terme.

Ceux intéressés par un abonnement de saison ont tout avantage à se manifester rapidement, car en plus de la première ronde des séries en 2020 et 2021, le Rocket motive les achats avant le 15 mars avec un prix hâtif bon jusqu’au 15 avril permettant d’économiser jusqu’à 5% de plus sur le prix d’un abonnement régulier.

Pour une paire de billets de saison au centre de la patinoire, ça équivaut à une économie de 125$ à 165$ par rapport à l’abonnement régulier s’il est acheté après le 15 avril. Afin de s’assurer de profiter de l’attention supplémentaire sur le Rocket, l’organisation maximise donc les économies pour créer une base de partisans à plus long terme et l’inclusion de la 1 ère ronde des séries 2020 nous montre qu’elle veut offrir du hockey gagnant à ces partisans.

Un autre aspect qui a attiré mon attention est le nouveau programme Rocket365. Le programme Rocket365 permet de payer les billets de saison et demi-saison en 12 versements, sans intérêt. De plus en plus d’équipes dans la LNH, la NFL et la NBA ont revu le concept des billets de saison en permettant aux détenteurs de payer leur abonnement durant toute une année. Ça permet de rendre ce type de billets plus accessible et plus logique financièrement, ce qui est un point de vente qui revient souvent quand on parle du Rocket.

C’est donc dire que tes billets de saison peuvent te coûter seulement 42$ par mois et pour les billets les plus chers, c’est 110$ par mois. On parle donc de prix pour un match du Canadien, mais qui te donnent plutôt le droit à un abonnement de saison. Vu autrement, ça revient moins cher que plusieurs forfaits de cellulaire

Le Rocket accueille la Classique des étoiles

Bien évidemment, avec la Classique des étoiles qui s’en vient à Laval en 2021, les détenteurs de billets de saison ont un avantage de ce côté-là également.

Ceux qui achètent des billets de saison peuvent ajouter leurs sièges à la commande afin d’assister aux deux événements principaux, soit le Concours d’habiletés et la Confrontation des étoiles.

Pour les abonnés de demi-saison, ils y ont aussi accès, mais dans des sièges différents d’un événement à l’autre. Dans les deux cas, un prix de lancement est en cours.

Selon ce que j’entends quand je me promène à la Place Bell, il s’agit pas mal de la seule façon de sécuriser les meilleurs emplacements pour assister à la Classique des étoiles avant que d’autres forfaits ne deviennent disponibles au printemps.

La Classique des étoiles met en valeur les meilleurs joueurs de la Ligue Américaine de Hockey, dont plusieurs joignent la LNH l’année suivante. Ça été le cas de David Pastrnak et William Nylander pour ne nommer que ceux-ci.

Juste en regardant les alignements de la dernière classique des Étoiles tenue à Ontario, on note plusieurs gars qui ne se sont pas rendus à l’événement parce qu’ils ont été rappelés entre l’annonce et le match. Igor Shesterkin est certainement celui du groupe qui fait le mieux depuis son arrivée dans la LNH.

C’est un événement de haut calibre qui te permet de voir de près des gros noms futurs de la LNH et il y a souvent des histoires qui en ressortent comme le tir puissant de Martin Frk cette année par exemple.

Ce sera la première fois que ça aura lieu au Québec, ce qui n’est pas rien et avec la vague de jeunes espoirs du Tricolore qui s’en vient à Laval, le Rocket risque d’avoir une belle représentation sur la glace.

Cette année, Charles Hudon était le représentant de Laval et Au Coeur du Rocket l’a suivi en Ontario (Californie) il y a quelques semaines pour faire découvrir cet événement à ses partisans. Ça a donné une vidéo assez cool que tu peux voir ci-dessous.

Bref, pour les clients du Rocket, ces promotions donnent une tonne d’incitatifs de se prendre des billets de saison, mais la mentalité est intéressante pour les autres partisans aussi. Ça montre que l’organisation du Rocket travaille non seulement pour amener des gros événements en ville, mais a aussi une mentalité de séries, qui se rend au personnel hockey.

La Classique des étoiles avec Charles Hudon


0

Gestion de ligues sportives

Gère ta ligue sur WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer

Articles populaires

article image