Article image

Raysheppard La Vie Est Une Puck

Publié le 27 février 2021

12

lecteurs

0

Commentaires

Les grands voyageurs #4: Brent Ashton


 

Voici l'histoire d'un joueur qui est dans ma pile depuis un petit moment, soit depuis que j'ai su qu'il était co-détenteur du record pour le joueur qui a été échangé le plus souvent dans l'histoire de la LNH soit 9 fois, record partagé avec Mike Sillinger qui lui a aussi le record pour le nombres d'équipes avec 12. Je me disais donc qu'il méritait définitivement sa place dans cette série.


Brent Kenneth Ashton est né le 18 mai 1960 à Saskatoon. Après 4 saisons passés avec le club junior de sa ville natale, les Blades de Saskatoon dans la WHL, Ashton était bien en vue pour le repêchage de 1979 où il fut repêché au 26e rang par les Canucks. Il fit immédiatement l'équipe en 1979-80 mais sa première saison fut écourtée par une grave blessure au genou. Il joua en tout 47 matchs et obtint 19 points. Il joua ensuite une autre saison à Vancouver où il obtint 18 buts et 29 points. 

C'est toutefois à l'été 1981 après sa deuxième saison qu'il connut le premier échange de sa carrière. En fait il s'agissait d'un échange compliqué à trois équipes ce qui fait donc rapidement avancer le décompte à 2 échanges. Il passa d'abord aux Jets de Winnipeg en plus d'un choix de 4e ronde. Il s'agissait en fait d'une compensation aux Jets suite à la signature de l'agent libre avec restriction, le légendaire tchèque Ivan Hlinka, par les Canucks. Les Canucks avaient également envie de réunir Hlinka avec un autre tchèque, le défenseur Jiri Bubla. Bubla et Hlinka étaient en fait disponibles par le bienfait d'un repêchage spécial de joueurs provenant de la tchécoslovaquie, les premiers transferts alors autorisés par ce pays. 


Les Canucks firent donc un arrangement avec les Rockies du Colorado. Ces derniers promirent de sélectionner Bubla et de l'envoyer ensuite aux Canucks. En retour, les Rockies obtinrent Ashton et un choix de 3e ronde des Jets qui eux reçurent l'attaquant Lucien DeBlois en provenance du Colorado. C'était donc Hlinka et Bubla à Vancouver, Ashton au Colorado et DeBlois à Winnipeg avec quelques choix ajoutés au travers...

Ce premier (double) échange d'Ashton marqua alors le décollage de sa carrière de grand voyageur alors qu'il habitera dans 4 villes différentes au cours des 4 années suivantes.

Il joua d'abord la saison 1981-82 avec les Rockies où il connut sa meilleure saison jusqu'à ce moment avec 24 buts et 60 points dans ce qui fut la dernière année d'existence de la franchise. Il était d'ailleurs le meilleur pointeur de la faible équipe.


Il suivit ensuite l'organisation lors du déménagement au New Jersey en 1982-83 et joua l'entièreté de la première saison des Devils avant d'être échangé une troisième fois lorsqu'il passa aux North Stars en octobre 1983 en retour de Dave Lewis. 

Son parcours au Minnesota fut le moins productif de sa carrière alors qu'il ne marqua que 7 buts et 17 points en 1983-84. L'équipe l'envoya ensuite (pour son 4e échange) aux Nordiques en décembre 1984 en compagnie de Brad Maxwell. 

En retour, les North Stars mirent la main sur Tony McKegney et Bo Berglund. 

 


C'est à Québec qu'il connut quelques-uns de ces meilleurs moments. Il termina cette saison 84-85 en force avec les Nordiques avec 27 buts et 51 points en 49 matchs, lui donnant sa première saison de plus de 30 buts avec les 4 autres buts qu'il avait récolté au Minnesota. Il connut ensuite une autre bonne saison en 85-86 avec 26 buts et 58 points. 

Il fit toutefois partie d'un échange majeur durant la saison 1986-87 lorsqu'il passa aux Red Wings en compagnie de Gilbert Delorme et Mark Kumpel. En retour les Nordiques mirent la main sur John Ogrodnick, Basil McRae, et Doug Shedden. Cette transaction sera toutefois un mauvais coup pour le fleurdelisée alors que Ogrodnick exigea plus tard d'être échangé et les autres ne firent également que passer. 

Ashton avait à ce moment 25 buts en 46 matchs à Québec et en récolta 15 autres à Detroit, ce qui lui valut sa première et seule saison de 40 buts et son plus haut total de points avec 75.

 

Il joua la saison 1987-88 au complet à Detroit (fiche de 26-27-53) mais fut une fois de plus utilisé comme monnaie d'échange pour sa sixième transaction lorsqu'il passa aux Jets à l'été 1988 en retour de l'attaquant et futur coach des Sénateurs Paul MacLean. Ce fut donc un retour à Winnipeg après celui de quelques minutes lors de son premier échange à trois équipes en 1981 et c'est à Winnipeg qu'il joua le plus longtemps. 

Il connut d'abord une bonne première saison de 31 buts et 68 points en 88-89 et ensuite il vit sa production chuter à 56 en 89-90 et finalement 36 points en 90-91. Après seulement 7 matchs en 1991-92, il passa aux Bruins en retour de Petri Skriko dans ce qui était son 7e échange.

Il obtint 17 buts et 39 points avec les Bruins mais des blessures aux genoux commençaient à vraiment le malmener durant cette saison. Il rata donc une partie de la saison 1992-93 où il joua ses premiers matchs jusqu'à maintenant dans les mineures avec les Bruins de Providence. Il ne termina pas cette saison à Boston mais plutôt à Calgary puisque les Bruins l'échangèrent en février 1993 aux Flames en retour de l'attaquant C.J Young.


 


Sans contrat la saison suivante, il ne reçut pas d'offre d'une nouvelle équipe et joua donc dans la IHL avec le Thunder de Las Vegas. Une autre blessure au genou vint toutefois couper court à sa carrière alors qu'il était supposément en pourparler avec les Kings pour un retour dans la LNH. Il prit donc sa retraite à 33 ans.

C'était donc la carrière de ce grand voyageur du nom de Brent Ashton, co-détenteur du record pour le plus de transactions... En fait non ce n'est pas vrai. Si vous recomptez avec moi il a été échangé 8 fois et non pas 9 comme le prétend la légende et même le livre des records Guinness. J'ai revérifié et le compte est bel et bien de 8 échanges selon plusieurs sources donc les plus fiables, hockeydb et NHL Trade Tracker. Ce serait donc véritablement Mike Sillinger le recordman légitime dans les deux catégories. Je me demande pourquoi la confusion demeure sur un bon nombre de sources contradictoires. Peut-être une transaction oubliée dans un autre échange à trois équipes? 

Je crois en fait que plusieurs ont simplement mal compté ou mal analysé les équipes où il a joué car Ashton a bel et bien porté 10 uniformes différents mais parmi ces 10 on retrouve la même franchise avec les Rockies/Devils. Peut-être que certaines sources ont tout simplement déduit que pour avoir joué avec 10 équipes, tu devais avoir été échangé 9 fois, ce qui est techniquement faux car tu n'est pas échangé de ta dernière équipe, dans son cas les Flames.

Mais quoiqu'il en soit, Ashton fut bel et bien le détenteur du record de 8 échanges et ce jusqu'en janvier 2006 lorsque Mike Sillinger passa des Blues aux Predators dans ce qui était son 9e échange. Les Flames étaient également sa 9e équipe, ce qui était effectivement un record à l'époque avant d'être battu quelques années plus tard par Jean-Jacques Daigneault et Michel Petit et ensuite Mike Sillinger. En plus de ses 9 transactions, Sillinger a tout de même eu le luxe, contrairement à Ashton, de pouvoir choisir sa destination à deux reprises comme joueur autonome avec les Blue Jackets et les Islanders à la fin de sa carrière.

C'est donc en 1993 que Ashton joua ses derniers matchs dans la LNH. Il n'était alors qu'à deux matchs du plateau en 1000 parties en carrière dans la LNH. Sa fiche en 998 matchs fut de 284 buts et 345 passes pour 629 points. Son numéro 7 fut retiré par les Blades de Saskatoon et il fut élu au temple de la renommée du sport de la Saskatchewan.

Il était donc un bon petit joueur, capable de marquer par séquences mais aussi reconnu pour un certain manque de robustesse. Il était aussi une sacré bonne monnaie d'échange.

Voici quelques-uns de ces bons moments avec les Nordiques:



Il retourna ensuite à Saskatoon après sa retraite et il opéra pendant quelques années un magasin de sport sous son nom, Brent Ashton Sportswear. Il a également travaillé pour l'armée américaine. 

Son fils, Carter Ashton, a été un choix de 1re ronde (29e au total) du Lightning en 2009. Il ne joua jamais à Tampa Bay mais joua plus tard une cinquantaine de matchs avec les Maple Leafs entre 2012 et 2015. Il évolue présentement en Suède. Le frère de Brent, Ron Ashton, a aussi joué quelques temps au hockey professionnel avec les Jets de Winnipeg dans l'AMH durant les années 70.

 

Sources:
Hockeydraftcentral
NJDevilspitchfork.com
No one knows what it's like to be traded better than former NHLer Brent Ashton, Sports Illustrated, 26 mars 2016


Mentionnés dans cet article

Ray Sheppard National Hockey League
0

Gestion de ligues sportives

Gère ta ligue sur WebSports dès maintenant
C'est gratuit!

Commencer

Articles populaires

article image